Amériques Latines/l'Univers de Borges

De catalogue raisonné des expositions
Aller à : navigation, rechercher
Fiche signalétique
Titre exact Amériques Latines, l'Univers de Borges
Autre titre
Date d'ouverture 1992/11/12
Date de clôture 1993/02/01
Type(s) d'exposition exposition de littérature
Espace(s) d'exposition Galerie du CCI
Commissaire(s) d'exposition Vivianne Cabannes
Service(s) initiateur(s) BPI
Affiche


Présentation de l'exposition

Description

Première manifestation internationale consacrée à Jorge Luis Borges, organisée dans le cadre de la célébration du Cinquième Centenaire de la "Rencontre des Deux Mondes". L'univers de Borges est approché à partir de ses « traces » (manuscrits, revues, livres, iconographie originale) qu'accompagne l'évocation d'un musée imaginaire borgésien constitué de ses objets emblématiques. La participation de l ' IRCAM a permis de donner à l ' exposition une dimension sonore . Des textes de Borges, lus en français et en espagnol par Rodolfo de Souza, sont intimement mêlés à un tissu musical, dans une création de Martin Matalôn.[1]


Scénographie

L'exposition est organisée en quatre thématiques majeures, regroupant chacune quatre chapitres, correspondant aux 16 modules du parcours de l'exposition :

  1. Labyrinthes (Buenos Aires, Atlas biographique, lieux imaginaires, cosmogonies),
  2. Éternel retour (une possible biographie, chronologie, mémoire, traces),
  3. Bibliothèques (lectures, écritures, conversation, Babel),
  4. Mythologies (miroirs, tangos, bestiaire, épopées).

Au centre de chacune des seize cases de ce damier, des colonnes-totems ponctuent le parcours d'un signe emblématique : boîte écrin pour des paysages imaginaires réinventés, objet singulier ou boîte à images où défilent des photos souvenirs ... Chaque case est délimitée par des vitrines en forme de livre ouvert où sont mis en pages oeuvres et documents évoquant d'une part les traces de l'oeuvre de l'écrivain et d'autre part un possible musée imaginaire borgésien. Pour le thème Labyrinthe, l'espace "Buenos Aires" offrira par exemple un totem en forme de lanterne magique où défileront des images de la ville vue ou rêvée par l'écrivain, dans les vitrines des aquarelles de Xul Solar, grand ami de Borges, des plans anciens de Buenos Aires, des albums de cartes postales, les premières éditions des poèmes de "Fervor de Buenos Aires" ...

La dimension sonore de l'exposition est donnée par l'Ircam . Des textes de Borges lus en français et en espagnol par Rodolfo de Souza, sont intimement mêlés à un tissu musical dans une oeuvre composée par Martin Matalôn : la Rosa profunda.

En prologue et en épilogue à l'exposition, le film Portrait de l'écrivain en Aleph (26 mn, co-production des services audiovisuels de la Bpi et du Centre Pompidou) d'Edgardo Cozarinsky est diffusé en boucle . Borges dans la ville, Borges dans sa bibliothèque, Borges lors d'une conférence, Borges répondant à une interview, Borges avec ses amis, parlant de ses amis : film puzzle d'images et de textes qui aide le visiteur à approcher l'auteur.





Organisation

Equipe

Viviane Cabannes : Commissaire général.
Annie Fontanelle : Coordinatrice.
Jean Pierre Bernès : Conseiller littéraire.
Sylviane Dailleau : Documentaliste.
Katia Lafitte / Laurence Fontaine : Architectes.
Thomas Chevalier : Scénographe.
Philippe Poissonnet : Régisseur.
Martin Matalon : Création sonore.
Edgardo Cozarinsky : Création vidéo.
Rodolfo de Souza : Voix.
Gilles Nicolas : Création des paysages imaginaires.


Partenaires


Itinérances



Budget




Expôts


Artistes et oeuvres exposés


Documents exposés


Autres objets exposés


Public et médiation



Dispositifs de médiation :

Un Petit Journal a été publié par la Bibliothèque publique d'Information comme repère pour le visiteur, comportant un plan de l'exposition et les textes de la création sonore.



Manifestations en relation

[CONCERT] LES MILONGAS DE BORGES , 7 décembre 1992. Lieu : Grande Salle. Intervenants : Haydée Alba et son orchestre.
[DEBAT] BORGES, L'ARTIFICE ET LA SAGESSE , 13 novembre 1992. Lieu : Petite Salle. Intervenants : Hector Bianciotti et Philippe Sollers.
[DEBAT] BORGESIANA , Du 19 novembre au 17 décembre 1992. Lieu : Petite Salle.
[CYCLE DE CINEMA] BORGES : LE CINEMA , Du 18 janvier au 3 février 1993. organisé par : E. Cozarinsky.


Production éditoriale et supports de communication

L' univers de Borges, éd.Bibliothèque Publique d'Information, (1992). ISBN 2-902706-54-5 [CATALOGUE D'EXPOSITION] Localisation : Bibliothèque Kandinsky sous la cote : EXPO 1992 16
Direction de la communication, AMÉRIQUES LATINES au CENTRE GEORGES POMPIDOU, . [DOSSIER DE PRESSE] Voir la ressource en ligne
Cristina Grau, Borges et l'architecture[2], éd. Centre Georges Pompidou (1992). Localisation : Bibliothèque Kandinsky sous la cote EXPO 1992 15. (ISBN 2-85850-711-2)


Archives, sources primaires

ORGANISATION / PREPARATION DE MANIFESTATION Art 1 : Réalisation muséographique des manifestations : Correspondance, plans, textes, listes d'oeuvres, budget, factures, devis. (1992), service producteur : DIRECTION DES MANIFESTATIONS ET DES SPECTACLES/ARCHITECTURE ET MUSEOGRAPHIE. [BUDGET / CORRESPONDANCE / FACTURE / LISTE D'OEUVRES / PIECE COMPTABLE / PLAN / PLAN D'AMENAGEMENT DE ZONE / TEXTE] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote 1998W014 1-5.
PREPARATION DE MANIFESTATION Art 29 : "Borges" (1992), service producteur : DIRECTION DES MANIFESTATIONS ET DES SPECTACLES/ARCHITECTURE ET MUSEOGRAPHIE. [PLAN] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote 1998W014 29-30.


Bibliographie



Notes

  1. Source : Dossier de presse
  2. Ouvrage publié à l'occasion de l'exposition