Donations Daniel Cordier : le regard d'un amateur

De catalogue raisonné des expositions
Aller à : navigation, rechercher
Fiche signalétique
Titre exact Donations Daniel Cordier : le regard d'un amateur
Autre titre
Date d'ouverture 1989/11/22
Date de clôture 1990/01/21
Type(s) d'exposition exposition collective, exposition de nouvelles acquisitions
Espace(s) d'exposition Espace du Musée, Salle d'art graphique
Commissaire(s) d'exposition Alfred Pacquement
Service(s) initiateur(s) MNAM
Affiche


Présentation de l'exposition

Description

Daniel Cordier,l'un des marchands parisiens les plus actifs de l'après-guerre (de 1956 à 1964) est d'abord et avant tout un amateur. [...] Son activité d'amateur, puis de marchand et de collectionneur est faite de coups de coeur successifs: la fréquentation dans l'immédiat après-guerre de l'oeuvre de Jean Dewasne, la rencontre dans les années cinquante du travail de Jean Dubuffet, la découverte d'artistes comme Requichot, Dado, l'intuition que chez Henri Michaux le peintre égalait le poète, ont alimenté une passion continue pour l'art de ce siècle. La fermeture de la galerie Daniel Cordier en 1964, la célèbre lettre qu'il adressa au monde de l'art et dans laquelle il dénonçait "le fait qu'en France il n'y a pas eu depuis le 19e siècle de collectionneur pour l'art de leur temps", ne l'ont pas empêché de continuer à se passionner pour les inventions des artistes plus jeunes. Celui qui fut le premier introducteur en France de Nevelson et de Rauschenberg, a aussi acheté pour lui- même au fil des années des oeuvres de Robert Morris ou de Charles Simonds, tout comme au cours de ses visites des galeries parisiennes, il collectionnait les oeuvres des jeunes artistes des années soixante-dix (Viallat, Rouan, Meurice, Raynaud, Le Gac ou Titus-Carmel). Les moyens de l'amateur, bien différents de ceux du marchand, l'ont évidemment amené à privilégier les œuvres sur papier, à s'intéresser à la photographie, à choisir e plus que les valeurs confirmées, les artistes qui rompaient avec l'expression dominante. A cet égard, la donation Daniel Cordier n'entend pas retracer l'histoire de l'art depuis la dernière guerre mondiale, elle est plutôt un regard sur la création, une lecture active par laquelle s'exprime cette passion de la peinture qui fit renoncer, pour s'y consacrer pleinement, Daniel Cordier à son activité de marchand. La donation Daniel Cordier a été remise à l'Etat français par des donations et dons successifs en 1973, 1976, 1981, 1982, 1983, 1984, 1989 et comporte plus de cinq cents œuvres. Soixante-quatre artistes y sont représentés. Par le nombre de ces œuvres, elle est la plus importante jamais reçue par le Musée national d'art moderne. Daniel Cordier, connaisseur attentif des collections du Mnam, a eu à cœur de ne retenir pour ces sept donations que des œuvres qui viennent compléter celles déjà conservées par le Musée, leur apportant un éclairage différent ou révélant une période peu connue ou sous-estimée, aidant ainsi à cette relecture constante des chefs-d'oeuvre qui est le vrai charme des musées. Cette implication profonde et personnelle dans la vie de l'art, ce souci constant de ne pas céder aux modes dominantes (doublé parfois d'un plaisir réel de se trouver à contre-courant) font de Daniel Cordier l'un de ceux qui ont vécu le plus profondément ces années de l'après-guerre où se renouvelèrent complètement les concepts de la création en peinture et en sculpture. De ces partis pris qui en leur temps paraissaient d'abord des coups de cœur, émergent aujourd'hui, dans la "mise à plat' que représente cette juxtaposition de près de cinq cents œuvres rassemblées pendant quarante ans, un regard d'une étonnante cohérence et une liberté de jugement où se reconnaissent les vrais amateurs[1].







Organisation

Equipe


Partenaires


Itinérances



Budget




Expôts


Artistes et oeuvres exposés


Documents exposés


Autres objets exposés


Public et médiation






Manifestations en relation



Production éditoriale et supports de communication

Donations Daniel Cordier : le regard d'un amateur, éd.Centre Georges Pompidou, (1989). ISBN 2-85850-490-3 [CATALOGUE D'EXPOSITION] Localisation : Bibliothèque Kandinsky sous la cote : EXPO 1989 20
Présentation "Donations Daniel Cordier", de novembre 1989, éd. CENTRE GEORGES POMPIDOU / MUSEE NATIONAL D'ART MODERNE (1989). [COMMUNIQUE DE PRESSE] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote CMP 1995073. Voir la ressource en ligne
Donation Daniel Cordier, éd. CENTRE GEORGES POMPIDOU (1989). [DOSSIER DE PRESSE] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote DP 2011012.


Archives, sources primaires

Art 1 : Livres d'or d'expositions : [...] , "Donation Cordier" , [...] (1989-1990), service producteur : DIRECTION DU DEVELOPPEMENT DU PUBLIC/ACCUEIL ET SURVEILLANCE. [LIVRE D'OR] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote 1996W055 1-3.
Art 16 et 17 : Aménagement et réaménagement des espaces : Art 17 : Réaménagement du 3ème étage du Musée : accrochage, "Donation Cordier" et "Brancusi" 1988-1995. (1989), service producteur : DIRECTION DES MANIFESTATIONS ET DES SPECTACLES/ARCHITECTURE ET MUSEOGRAPHIE. [CORRESPONDANCE / PIECE COMPTABLE / PLAN] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote 1998W014 16-17.
Art 65 : Plans et descriptifs des aménagements d'expositions : [...] , "Cordier" (1989), service producteur : DIRECTION DES MANIFESTATIONS ET DES SPECTACLES/ARCHITECTURE ET MUSEOGRAPHIE. [PLAN] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote 1995W052 65.
Art 22 à 30 : Gestion de la communication et de la presse pour les manifestations : Correspondance, dossiers de presse, communiqués de presse, "petit journal", photographies, magazines. Art 22 : "Donation Cordier" , [...] (1989-1990), service producteur : PRESIDENCE/RELATIONS EXTERIEURES. [COMMUNIQUE DE PRESSE / CORRESPONDANCE / DOSSIER DE PRESSE / PHOTOGRAPHIE] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote 1997W134 22-30.
crédits d'acquisitions du Mnam-Cci, 1992. Donations : [...] , "Cordier" , [...] (1989-1992), service producteur : MNAM-CCI/COLLECTIONS ARTS PLASTIQUES/COLLECTIONS CONTEMPORAINES. [CORRESPONDANCE / ETUDE / LISTE LISTE D'OEUVRES] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote 2003W058 2.
Inauguration de l'exposition. Photographes : Jacques Faujour, Konstantinos Ignatiadis et Béatrice Hatala (1989), service producteur : DIRECTION DE LA PROTUCTION/SERVICE AUDIOVISUEL. [REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE] Localisation : Bibliothèque Kandinsky sous la cote MUS 198910.1-220. Voir la ressource en ligne
Vues de salles. Photographes : Jacques Faujour, Konstantinos Ignatiadis et Béatrice Hatala (1989), service producteur : DIRECTION DE LA PRODUCTION/SERVICE AUDIOVISUEL. [REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE] Localisation : Bibliothèque Kandinsky
Propos de Daniel Cordier dans l'espace de présentation de sa donation au musée. - Rencontre avec Daniel Cordier enregistrée au Musée national d’Art Moderne, salle d'art graphique, à l'occasion de l'exposition ″Donations Daniel Cordier : le regard d'un amateur″ : enregistrement sonore (28 novembre 1989) (1989), [ENREGISTREMENT SONORE] Localisation : Bibliothèque Kandinsky sous la cote BS 1331 , BS 1332 , BS 1333 anciennement BS 1196 et BS 1197.


Bibliographie



Notes

  1. Texte extrait du communiqué de presse, cote d'archives CMP 1995073.