Marguerite Yourcenar, le dernier voyage

De catalogue raisonné des expositions
Aller à : navigation, rechercher
Fiche signalétique
Titre exact Marguerite Yourcenar, le dernier voyage
Autre titre
Date d'ouverture 1989/02/15
Date de clôture 1989/04/03
Type(s) d'exposition exposition de photographie
Espace(s) d'exposition Galerie de la BPI
Commissaire(s) d'exposition Philippe Arbaizar
Service(s) initiateur(s) BPI
Affiche
©MNAM-CCI, Centre Pompidou


Présentation de l'exposition

Description

"Ça ne fait rien, on s'en fout, on n'est pas d'ici, on s'en va demain".

Cette citation de son père, Michel de Crayencour, Marguerite Yourcenar en avait fait sa devise, et dans tous les sens où elle est interprétable. Marguerite Yourcenar, la migrante, la voyageuse qui se demandait régulièrement "où habiter", était aussi très concernée par l'idée de la mort. L'exposition de photographies de Carlos Freire conçue par Josyane Savigneau et présentée par la Bibliothèque publique d'information reprend les concepts de voyage et de mort : quatre parcours - Paris, Hôtel Ritz, mars 87 ; Londres, avril 87 ; Petite Plaisance, ile de Monts-Déserts dans le Maine, juillet 87 ; la mort - rythmés par des citations et des textes choisis dans l'oeuvre de l'écrivain. Marguerite Yourcenar, Josyane Savigneau, Carlos Freire : une rencontre. Josyane Savigneau, journaliste au Monde, travaille à une importante biographie de l'écrivain dont la sortie est prévue aux Editions Gallimard à la fin de 1989. Carlos Freire, photographe indépendant, brésilien vivant en France depuis vingt ans a rendu visite à Marguerite Yourcenar lors de son passage à Paris en mars 87 après un rendez-vous manqué quatre ans auparavant. Il fait des photos et revient au Ritz où elle séjourne pour lui montrer ses "contacts" ; une amitié se noue : de promenades en conversations, d'autres rendez-vous sont pris. D'abord à Londres où Marguerite Yourcenar se rend après Paris, puis à Petite Plaisance, sa maison dans le Maine, où le photographe, en voyage aux USA, passera quatre jours. Un autre rendez-vous avait été fixé : le 1er janvier 1988 à New Delhi pour prendre un thé ensemble à un moment où, encore une fois, leurs chemins devaient se croiser. Marguerite Yourcenar n'était plus depuis le 17 décembre 1987. Elle occupait déjà cette tombe qu'elle avait fait installer près de celle de son amie Grace Frick et que Carlos Freire avait photographiée alors qu'il manquait encore la dernière date. Mais Carlos Freire ira prendre le thé dans cet hôtel de New Delhi pour y retrouver - qui sait ? - l'âme de Marguerite Yourcenar. Carlos Freire dit que l'écrivain a peu parlé de littérature avec lui mais plutôt des problèmes des droits de l'homme, de l'écologie pour lesquels elle s'était beaucoup engagée, des gens qu'elle aimait, de l'Inde, des Tibétains, des superstitions, de la mort[1].







Organisation

Equipe

' (Kodak Pathé) : Partenaire.


Partenaires


Itinérances



Budget




Expôts


Artistes et oeuvres exposés


Documents exposés


Autres objets exposés


Public et médiation






Manifestations en relation



Production éditoriale et supports de communication

TANNIERES (FRANCOISE), Marguerite Yourcenar, Le dernier voyage, Photographies de Carlos Freire, éd. CENTRE GEORGES POMPIDOU (1989). [AFFICHE] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote AF 9400027.
Présentation : "Marguerite Yourcenar : le dernier voyage, photographies de Carlos Freire", dans la Galerie de la Bpi, du 15 février au 3 avril 1989, éd. CENTRE GEORGES POMPIDOU / BIBLIOTHEQUE PUBLIQUE D'INFORMATION (1989). [COMMUNIQUE DE PRESSE] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote CMP 1999027. Voir la ressource en ligne
Présentation : [...] , "Marguerite Yourcenar : le dernier voyage, photographies de Carlos Freire", dans la Galerie de la Bpi, du 15 février au 3 avril 1989, éd. CENTRE GEORGES POMPIDOU / BIBLIOTHEQUE PUBLIQUE D'INFORMATION (1989). [COMMUNIQUE DE PRESSE] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote CMP 1999028.
[...] , "Marguerite Yourcenar, le dernier voyage", "Photographies de Carlos Freire" dans la galerie de la Bpi du 15 au 3 avril 1989 , [...], éd. PRESSE (1989). [REVUE DE PRESSE] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote RP 9900064.


Archives, sources primaires


Bibliographie



Notes

  1. Texte du communiqué de presse, cote d'archives CMP 1999027.