Paris-Berlin

De catalogue raisonné des expositions
Aller à : navigation, rechercher
Fiche signalétique
Titre exact Paris-Berlin : rapports et contrastes, France-Allemagne 1900-1933
Autre titre Paris-Berlin, rapports et contrastes.1900-1933. Arts – Littérature – Cinéma – Musique – Architecture. Paris-Berlin-Moscou 1906-1936 ou Paris-Berlin-Moscou, 30 années d'échanges artistiques [1]
Date d'ouverture 1978/07/12
Date de clôture 1978/11/06
Type(s) d'exposition exposition pluridisciplinaire
Espace(s) d'exposition Grande galerie
Commissaire(s) d'exposition Pontus Hultén, Jean-Hubert Martin, Werner Spies, Chantal Béret, Jacqueline Costa, Raymond Guidot, Catherine Counot, Serge Fauchereau
Service(s) initiateur(s) MNAM, CCI, BPI, IRCAM
Affiche


Présentation de l'exposition

Description

Paris-Berlin, c'est, aujourd'hui, la présentation d'un moment capital de l'histoire culturelle du XXe siècle qui se situe entre Paris-New York l'année dernière et Paris-Moscou l'année prochaine. Cette manifestation, répondant à la vocation pluridisciplinaire du Centre Georges Pompidou, met l'accent sur la diversité des expressions artistiques.[2]

Paris-Berlin est la première grande exposition qui montre le développement de la culture allemande au cours des trente premières années de ce siècle. Les quatre départements du Centre ont participé à la réalisation de ce travail où sont exposés dans l'ordre chronologique les arts plastiques, la littérature (livres et documents), le cinéma, la photographie, l'architecture et l'objet industriel. Le but, et l'esprit, de ces grandes expositions est de montrer où et comment, au cours du XXe siècle, se sont formés et défaits les mouvements esthétiques, les courants d'idées, les rapports des artistes entre eux, et par rapport à Paris. L'exposition a été conçue pour illustrer les repères les plus importants de ces trente années (1900-1933). L'on voit comment certains artistes français ont été perçus, compris, et finalement intégrés par les artistes et les amateurs allemands à leur propre culture ; ce qu'a été la rupture de la guerre de 1914 pour toute une génération, et plus sporadiquement jusqu'à l'avènement du Nazisme, ce qui est dégagé, en Allemagne, de l'immense chaos occidental.[3]

Notre choix (W. Spies et l'équipe de commissaires) a été dicté par la nécessité de fixer des points focaux précis. On déplorera sans doute l'absence de certains noms qui jouèrent un rôle important – tels Munch, Corinth. Leur importance et leur signification sont analysées dans des articles du catalogue. Nous avons estimé qu'il était intéressant de présenter les artistes qui ne se manifestèrent que dans ce siècle (XXe siècle), autant que possible au sein d'un groupe clos. Nous avons également tenté de délimiter certains stéréotypes déjà fort connus. Il ne nous a pas paru nécessaire de développer tout le domaine pédagogique de la doctrine du Bauhaus, d'autant que nous risquions d'attribuer à certains exemples pédagogiques un statut d’œuvre qui ne saurait leur revenir.[4]

Genèse du projet

Paris-Berlin a eu sa genèse en 1974, concomitamment à Paris-New York et à Paris-Moscou en tant que partie des expositions inaugurales du Centre Pompidou. Quand il y a quatre ans nous avons commencé à étudier le programme des expositions que le Musée national d'art moderne devrait organiser au Centre Georges Pompidou, il nous a paru évident qu'une partie au moins des expositions que nous allions organiser aurait à étudier Paris dans l'évolution de l'art de ce siècle. Il fut alors décidé que ce serait un thème général qui nécessiterait au moins deux grandes expositions thématiques : Paris et l'Ouest, Paris et l'Est... Très vite il est devenu évident que ce programme serait conçu comme un grand diptyque dont les deux volets seraient une exposition recherchant les relations avec New York, et une autre montrant les échanges avec l'Europe de l'Est et en particulier : Moscou, Léningrad et Berlin avant et après la Révolution.[5]

Scénographie

L'exposition propose un parcours par 13 salles dans la Grande Galerie. Chacune a un thème différent dans la thématique proposé. Sur le plan trouvé dans le Petit Journal[6] un sommaire identifie ces salles ainsi que leur thème :

  • Salle 1/ Expressionnisme. Les Fauves. (peintures, gravure, scénographie)
  • Salle 2/ Robert Delauney et Der Blaue Reiter. Les cubistes. (peintures)
  • Salle 3/ Expressionnisme. Avant l'expressionnisme. L'Alsace-Lorraine littéraire. L'expressionnisme. (littérature)
  • Salle 4/ Mise en place de la modernité. (architecture, graphisme, objets industriels)
  • Salle 5/ La Guerre. (littérature, affiches)
  • Salle 6/ Architecture et expressionnisme. (architecture)
  • Salle 7/ Dada. Paris, Berlin, Hanovre, Cologne, Zurich (littérature, arts plastiques)
  • Salle 8/ Salle Berlin : art et réalité de Guillaume II à l'avènement du nazisme.
  • Salle 9/ L'après-guerre. Diaspora Paris-Berlin. Vers les années trente. (littérature)
  • Salle 10/ Environnement fonctionnaliste. (architecture, graphisme, objets industriels)
  • Salle 11/ Photographie.
  • Salle 12/ Constructivisme – Bauhaus. Léger – Purisme. (peinture-scénographie)
  • Salle 13/ Nouvelle Objectivité. Surréalisme. John Heartfield. (peinture, photomontage)


Surface d'exposition : 2270 m²[7]




Vues de l'exposition (sélection)

Vues des salles. Photographe : Jacques Faujour. ©Bibliothèque Kandinsky MNAM-CCI Centre Pompidou Vues des salles. Photographe : Jacques Faujour. ©Bibliothèque Kandinsky MNAM-CCI Centre Pompidou Vues des salles. Photographe : Jacques Faujour. ©Bibliothèque Kandinsky MNAM-CCI Centre Pompidou Vues des salles. Photographe : Jacques Faujour. ©Bibliothèque Kandinsky MNAM-CCI Centre Pompidou Vues des salles. Photographe : Jacques Faujour. ©Bibliothèque Kandinsky MNAM-CCI Centre Pompidou Vues des salles. Photographe : Jacques Faujour. ©Bibliothèque Kandinsky MNAM-CCI Centre Pompidou Vues des salles. Photographe : Jacques Faujour. ©Bibliothèque Kandinsky MNAM-CCI Centre Pompidou Vues des salles. Photographe : Jacques Faujour. ©Bibliothèque Kandinsky MNAM-CCI Centre Pompidou

Organisation

Equipe

Pontus Hultén (Centre Pompidou) : Commissaire général.
Jean-Hubert Martin : Commissaire responsable de la partie française.
Werner Spies : Commissaire responsable de la partie allemande.
Jacques Lichnerowicz : Architecte.


Partenaires


Itinérances



Budget

Budget total : 2.650.000,00 Francs
Informations complémentaires sur le budget : Dont le financement : Mnam – 1,86 millions de Francs , Cci - 0,40 millions de Francs, Bpi - 0,29 millions de Francs, Ircam - 0,10 millions de Francs



Expôts


Artistes et oeuvres exposés

Josef Albers, Fugue (Fuge) (1925). Prêt, Kunstmuseum (Bâle).
Josef Albers, Usine B (Fabrik B) (1925). Prêt, Städtisches Museum Schloss Morsbroich (Leverkusen).
Alexandre Archipenko, Femme à l'éventail (1914). Prêt, Musée de Tel Aviv.
Alexandre Archipenko, Femme à genoux (1914-1918). Prêt, Musée de Tel Aviv.
Alexandre Archipenko, Femme dans fauteuil (1918). Prêt, Musée de Tel Aviv.
Alexandre Archipenko, Femme devant le miroir (1913).
Alexandre Archipenko, Médrano I (reconstruction ou photographie agrandie) (1912).
Alexandre Archipenko, Médrano II (1913). Prêt, Solomon R. Gugenheim Museum, New York.
Alexandre Archipenko, Tête (1913). Prêt, Collection privée.
Alexandre Archipenko, Tête (agrandissement photo) (1913). Prêt
Alexandre Archipenko, Tête (1914-1918). Prêt, Musée de Tel Aviv.
Jean Arp, Objets placés comme écriture (1928). Prêt, Collection particulière.
Jean Arp, Max Ernst, Physiomythologisches Diluvialbild (1920). Prêt, Kestner-Museum, Fritz-Behrens-Stiftung, Hanovre.
Jean Arp, Relief (1916 / 1918). Prêt, Collection particulière.
Johannes Theodor Baargeld, Collage vulgaire : travesti cubique (Ordinäre Klitterung : Kubischer Transvestit vor einem vermeintlichen Scheideweg) (1920). Prêt, Collection privée.
Johannes Theodor Baargeld, Le roi rouge (Der rote köning) (1920). Prêt, MoMA, New York.
Johannes Theodor Baargeld, L'oeil humain et un poisson, le dernier pétrifié (Das Menschlische auge und ein fisch) (1920). Prêt, MoMA, New York.
Johannes Theodor Baargeld, Sans titre (1920). Prêt, Collection privée.
Johannes Theodor Baargeld, Scarabées (Käfer) (1920). Prêt, MoMA, New York.
Johannes Theodor Baargeld, Usine (Factory) (1920). Prêt, MoMA, New York.
Hugo Ball, Prête (pour la soirée du Sturm, 1917) (1917).
Vladimir Baranoff-Rossiné, Symphonie n°1 (1913). Prêt, MoMA, New York.
Ernst Barlach, Le vengeur (Der Rächer) (1914). Prêt, Ernst Barlach Haus, Hambourg.
Ernst Barlach, L'homme qui chante (Der Singende Mann) (1917). Prêt, Ernst Barlach Haus (Hambourg).
Willi Baumeister, Acteur (vers 1922). Prêt, Baumeister-Archiv (Stuttgart).
Willi Baumeister, Composition (1923). Collections du MNAM
Willi Baumeister, Composition avec des figures (Komposition mit Figuren) (1927). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Willi Baumeister, Der Maler (1923). Prêt, Baumeister (Stuttgart).
Willi Baumeister, Figure et segment de cercle (Figur und kreissegment) (1923). Prêt, Baumeister (Stuttgart) / Kunsthalle (Hambourg). Dépôt du Baumeister-Archiv.
Willi Baumeister, Figure sur fond rayé III (Figur mit Striefen auf Rosa) (1920). Prêt, Baumeister-Archiv (Stuttgart).
Willi Baumeister, Photo-collage avec une tête (Fotocollage mit kopf) (1923). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Willi Baumeister, Gouache (nº 745) . Prêt, Baumeister (Stuttgart).
Willi Baumeister, Gouache (nº 754) . Prêt, Baumeister (Stuttgart).
Willi Baumeister, Construction rouge-olive (Konstruktion rot-olive) (1924). Prêt, Baumeister (Stuttgart) / Baumeister-Archiv (Stuttgart).
Willi Baumeister, Mallerbild Schwarz-Rosa (1923). Prêt, Baumeister (Stuttgart).
Willi Baumeister, Peinture murale avec de métaux (Mauerbild mit Metallen) (1923). Prêt, Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen (Dusseldorf).
Willi Baumeister, Mauerbild Schwarz-Rosa . Prêt, Baumeister (Stuttgart).
Willi Baumeister, Metamorphose de Ernst Toller. Deutsches theater (Stuttgart). Prêt, Baumeister (Stuttgart).
Willi Baumeister, Personnage vert (Grüne Figur) (1929). Prêt, Baumeister (Stuttgart) / Baumeister-Archiv (Stuttgart).
, Deux figures avec cercle II (Zwei figuren mit kreis II) (vers 1923).
Paula Becker-Modersohn, Rainer Maria Rilke (1906). Prêt, Ludwig-Roselius-Sammlung - Böttcherstrasse (Brême).
Paula Becker-Modersohn, Sitzendes Mädchen . Prêt, Von der Heydt Museum (Stuttgart).
Max Beckmann, Autoportrait au châle rouge (Selbstbildnis mit rotem Schal) (1917). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Max Beckmann, Autoportrait avec haut-de-forme (Selbstbildnis mit steifem Hut) (1921). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Max Beckmann, Autoportrait en smoking (Selbstbildnis im Smoking) (1927). Prêt, Busch-Reisinger-Museum (Cambridge).
Max Beckmann, Cabine de bain verte (Grüne Badekabine) (1928). Prêt, Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich).
Max Beckmann, Der traum (1921). Prêt, Morton D. May (Saint Louis).
Max Beckmann, Carnaval (Fastnatch) (1920). Prêt, Collection privée.
Max Beckmann, Carnaval, Paris (Fastnatch, Paris) (1930). Prêt, Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich).
Max Beckmann, Gens qui baîllent (Die Gähnenden) (1918). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Max Beckmann, Le départ (Die Abfahrt) (1933). Prêt, MoMA (NY).
Max Beckmann, Miroir sur chavalet (Spiegel auf einer Staffelei) (1926). Prêt, Galerie Catherine Viviano (NY).
Max Beckmann, Nature morte avec grammophone et iris (Stilleben mit Grammophon und Schwertlilien) (1924). Prêt, Collection privée.
Max Beckmann, Pierrette et clown (Pierrette und Clown) (1925). Prêt, Städtische Kunsthalle (Mannheim).
Max Beckmann, Sièste (Siesta) (1923). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Max Beckmann, Silure (Der Wels) (1929). Prêt, Collection privée.
Max Beckmann, Vendeuse de journaux (Zeitungsverkäuferin) (1928). Prêt, Collection privée.
Rudolf Belling, Sculpture 23 (Skulptur 23) (1923). Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
Rudolf Belling, Triple accord (Dreiklang) . Prêt, Saarland Museum Moderne Galerie (Saarbrucken).
Constantin Brancusi, La muse endormie (1910). Prêt, Metropolitan Museum (NY).
Constantin Brancusi, Le baiser (1912). Prêt, Philadelphia Museum of Art / Arenberg Collection.
Constantin Brancusi, Le consciencement du monde (1924 (?)). Collections du MNAM
Constantin Brancusi, Le sommeil de l'enfant (1908 (?)). Prêt, Collection Yolanda Penteo (São Paulo).
Constantin Brancusi, Nouveau né (1915). Prêt, MoMA (NY).
Constantin Brancusi, Prométhée (1911). Prêt, Collection privée.
Constantin Brancusi, Sculpture pour aveugles (1916 (?)). Prêt, Philadelphia Museum of Art / Arenberg Collection.
Georges Braque, Le Mât dans le port d'Anvers (1906). Prêt, Collection Waily Findley Galleries (Paris).
Georges Braque, Paysage . Prêt, Musée Art Moderne Ville de Paris (Paris).
Georges Braque, Paysage au la vallée (1908). Prêt, Kunstmuseum (Bâle).
Georges Braque, Violon et journal, "Le petit éclaireur" (1913). Prêt, Collection particulière.
Gottfried Brockmann, Moulin à café (Kaffemühle) (1924). Prêt, Von der Heydt-Museum (Wuppertal).
Carl Buchheister, Composition dans le triangle (Komposition im Dreieck) (1928). Prêt, Wallraf-Richartz-Museum und Museum Ludwig (Cologne).
Carl Buchheister, Composition Diagonale blanc-brun (Diagonalkomposition Weiss-Braun) (1928). Prêt, Collection Schotten (Monschau).
Carl Buchheister, Composition diagonale noire (Komposition schwarze Diagonale) (1929). Prêt, Collection privée.
Carl Buchheister, Variation de trois formes (Dreiformvariation) (1928). Prêt, Collection privée.
Carl Buchheister, Composition verre-bois-ficelle (Glas-Holz-Faden Komposition) (1931). Prêt, Collection privée.
Marc Chagall, A la Russie, aux ânes et aux autres (1911). Collections du MNAM
Marc Chagall, Hommage à Apollinaire (1911). Prêt, Stedelijk Van Abbemuseum (Eindhoven).
Serge Charchoune, Cubisme ornemental n° 25b (1922). Prêt, Galerie Raymond Creuze (Paris).
Lovis Corinth, Portrait de Arno Holz (1922).
Jean Crotti, Explicatif Tabu (1921). Prêt, Musée Art Moderne Ville de Paris (Paris).
Jean Crotti, Moteur et Laboratoire d'idées (1921). Prêt, Musée Art Moderne Ville de Paris (Paris).
Jean Crotti, Virginité et déplacement (1916). Prêt, Musée Art Moderne Ville de Paris (Paris).
Davringhausen, Meurtrier passionnel (Lustmörder) (1917 (?)). Prêt, Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich).
Robert Delaunay, La ville n° 2 . Collections du MNAM
Robert Delaunay, Saint Séverin n° 1 (1909). Prêt, Collection particulière.
Robert Delaunay, Une fenêtre, étude pour les trois fenêtres (1912 - 1913 (?)). Collections du MNAM
Sonia Delaunay, Couvertures décorées pour trois volumes de Der Sturm (A. Der Sturm : n° 1 à 52) (1913).
Sonia Delaunay, Couvertures décorées pour trois volumes de Der Sturm (B. Der Sturm : n° 53 à 99) (1913).
Sonia Delaunay, Couvertures décorées pour trois volumes de Der Sturm (C. Der Sturm : n° 100 à 151) (1913).
Sonia Delaunay, Le Bal Bullier (1913). Collections du MNAM
Sonia Delaunay, Reliure peinte. H. Walden, Zehn Dafnislieder . Collections du MNAM
André Derain, Figure accroupie (1907). Prêt, Musée du XXe Siècle (Vienne).
André Derain, La table garnie (1921 / 1922). Prêt, Collection Pierre Levy (Troyes).
André Derain, Le berger ou le joueur de flûte . Prêt, Minneapolis Institute of Arts (Minneapolis).
André Derain, Trois personnages assis dans l'herbe (1906). Prêt, Musée Art Moderne Ville de Paris (Paris).
Walter Dexel, Composition au crochet rouge (Komposition mit rotem Haken) (1930). Prêt, Collection privée.
Walter Dexel, Composition IV (1923). Prêt, Collection privée.
Dischinger, Cafetière électrique (Elektrokocher) (1932). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Dischinger, Poupées (Puppen) (1932). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Otto Dix, Cimetière militaire entre les lignes (Soldatenfriedhof zwischen den Linien) (1917). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Otto Dix, Portrait du poète Ivar von Lücken (Bildnis des Dichters Ivar von Lücken) (1926). Prêt, Collection particulière.
Otto Dix, Les sept péchés capitaux (Die sieben Todsünden) (1933). Prêt, Galerie Brockstedt (Hambourg).
Otto Dix, L'adorable petite Elly (Die süsse kleine Elly) (1920). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart) / Graphische Sammlung, Staatsgalerie Stuttgart (Stuttgart).
Otto Dix, Fritz Lehmann . Prêt, Collection privée.
Otto Dix, Grosstadtstrasse mit kutsche (ca. 1919). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Otto Dix, Herta . Prêt, Collection privée.
Otto Dix, Hugo Erfurth et son chien (Hugo Erfurth mit Hund) (1926). Prêt, Galerie Nierendorf (Berlin).
Otto Dix, Le marchand de tableaux Alfred Flechtheim (Die Kunsthändler Alfred Flechtheim) (1926). Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
Otto Dix, La marchande de tableaux Johanna Ey (Die Kunsthändlerin Johanna Ey) (1924). Prêt, Collection privée.
Otto Dix, Mutilés de guerre jouant aux cartes (Kartenspielende Kriegskrüppel) (1920). Prêt, Collection privée.
Otto Dix, Niederkunft (1918). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Otto Dix, Portrait de la journaliste Sylvia von Harden (Bildnis der Journalistin Sylvia von Harden) (1926). Collections du MNAM
Otto Dix, Prager Strasse à Dresde (1920). Prêt, Galerie der Stadt (Stuttgart).
Otto Dix, Schwarze Kreide . Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Otto Dix, Trois prostituées dans la rue (Drei Dirnen auf der Strasse) (1925). Prêt, Collection privée.
Otto Dix, Ville bombardée (Zerschossene Stadt) . Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Otto Dix, Zwischen den linien (1917). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Otto Dix, 10 dessins . Prêt, Galerie Nierendorf (Berlin).
César Domela, Composition néo-plastique (1927). Collections du MNAM
César Domela, Composition néo-plastique (1930). Prêt, Haags Gemeentemeuseum (Den Haag).
Marcel Duchamp, Aéroplane (1912). Prêt, Menil Foundation (Houston).
Marcel Duchamp, Trois Stoppages - étalon (1913 - 1914). Prêt, Moderna Museet (Stockholm).
Suzanne Duchamp, Etude pour "Radiation de deux seuls éloignés" (1917). Prêt, Collection Grati Baroni Piqueras (Paris).
Raoul Dufy, La Garde à Munich (1909). Prêt, Collection particulière.
Raoul Dufy, Munich (1909). Prêt, Collection particulière.
Max Ernst, Adieu mon beau pays de Marie Laurencin (1919). Prêt, MoMA (NY).
Max Ernst, Anatomie d'une jeune mariée (1921). Prêt, Collection Robert Lebel (Paris).
Max Ernst, Au dessus des nuages marche la minuit (1920). Prêt, Galerie Beyeler (Bâle).
Max Ernst, Autoportrait, the punching ball ou l'immortalité de Buonarotti (1920). Prêt, The Arnold H. Crane Collection (Chicago).
Max Ernst, Démonstration hydrométrique à tuer par la température (1920). Prêt, Collection particulière.
Max Ernst, Die Flamingi . Prêt, Collection particulière.
Max Ernst, Fruit d'une longue expérience (1919). Prêt, Collection privée.
Max Ernst, La chambre à coucher de Max Ernst, cela vaut la peine d'y passer une nuit (1920). Prêt, Collection privée.
Max Ernst, La chanson de la chair (1920). Prêt, Collection privée.
Max Ernst, La chute d'un ange (1922). Prêt, Collection Ernst O. E. Fischer (Krefeld).
Max Ernst, La grande roue orthochromatique (1919). Prêt, Collection Michel Leiris (Paris).
Max Ernst, La Suisse, lieu de naissance de DADA . Prêt, Fritz Beurens Stiftung / Landesmuseum (Hanovre).
Max Ernst, Oedipus Rex (1922). Prêt, Collection privée.
Max Ernst, Oiseaux (Vögel) (1920 / 1921). Prêt, Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich).
Max Ernst, Sans titre (gouache sur motig imprimé) (1921). Prêt, Collection privée.
Max Ernst, Sodaliten, Schneeberger... (1920). Prêt, Collection Ernst O. E. Fischer (Krefeld).
Max Ernst, Un peu malade le cheval... (1920). Prêt, Museo Civico, Galleria d'Arte Moderna (Turin).
Max Ernst, Une nuit d'amour (1927). Prêt, Collection particulière.
Lyonel Feininger, Daasdorf (1918). Prêt, Musem Folkwang (Essen).
Lyonel Feininger, Église à Niedergrunstedt près de Weimar (Kirche in Niedergrunstedt bei Weimar) . Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
Lyonel Feininger, Eichelborn (1920). Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
Lyonel Feininger, Gaberndorf IV (1916). Collections du MNAM
Lyonel Feininger, Kirche . Prêt, Collection Eberhard W. Kornfeld (Berne).
Lyonel Feininger, Kirche en Vollersroda . Prêt, Collection Eberhard W. Kornfeld (Berne).
Lyonel Feininger, Umpferstedt I (1914). Prêt, Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen (Dusseldorf).
Conrad Felixmüller, La mort du poète Walter Rheiner (Tod des Dichters Walter Rheiner) (1925). Prêt, Collection privée.
Otto Freundlich, Composition (1930). Prêt, Musée d'Art Moderne (Saint-Étienne).
Otto Freundlich, Composition (1933). Prêt, Galerie Claude Bernard (Paris).
Otto Freundlich, Tableau bleu (Blaues Bild) . Prêt, Collection privée.
Naum Gabo, Colonne (1921 (modèle)). Prêt, Mademoiselle Nina Gabo.
Naum Gabo, Colonne (1923). Prêt, Mme. Naum Gabo / Cliff road studios 1 (Londres).
Naum Gabo, Tête construite n°1 (1915). Prêt, Collection de l'artiste.
Albert Gleizes, Composition (1929). Prêt, Musée des Beaux Arts, Donation Nell Walden (Berne).
Juan Gris, La Guitare sur la table (1913). Prêt, Collection privée.
Juan Gris, Le livre (1913). Prêt, Musée Art Moderne Ville de Paris (Paris).
Carl Grossberg, Le chaudron jaune (Der gelbe Kessel) . Prêt, Lackfabrik Dr. Kurt Herberts (Stuttgart) / Firma Dr. Kurt Herbertz & Co. GmbH (Wuppertal-Barmen).
Carl Grossberg, Weisse Rörhen (1933). Prêt, Collection particulière.
Carl Grossberg, Maschinensaal . Prêt, Von der Heydt Museum (Stuttgart).
Carl Grossberg, Tanks (1933). Prêt, Collection privée.
George Grosz, Trafiquant de diamants (Brilliantenschieber) (1920). Prêt, Galerie Nierendorf (Berlin).
George Grosz, Bürgeridylle (1917). Prêt, Collection particulière.
George Grosz, Dada-Man (1920). Prêt, Galleria Mutina (Modène).
George Grosz, Daum Marries... (1920). Prêt, Galerie Nierendorf (Berlin).
George Grosz, Joueurs (Diabolospieler) (1920). Prêt, Collection privée.
George Grosz, Homme se suicidant (Der selbstmörder) (1918). Prêt, Galerie Nierendorf (Berlin).
George Grosz, Fern im süd das Schöne Spanien (1919). Prêt, Collection privée.
George Grosz, Heartfield the mechanic (1920). Prêt, MoMA (NY).
George Grosz, Journée grise (Grauer Tag) (1921). Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
George Grosz, Café-Concert (Konzert-café) . Prêt, Collection Eberhard W. Kornfeld (Berne).
George Grosz, L'accouchement (Niederkunft) (1918). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
George Grosz, La ville (1916 / 1917). Prêt, Richard Feigen (NY) / Collection Thyssen-Bornemisza (Lugano).
George Grosz, Le cas G. (Der Fall G.) (1918). Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
George Grosz, Nu (Akt) (1919). Prêt, Collection Thyssen-Bornemisza (Lugano).
George Grosz, Panorama (1919). Prêt, Collection privée.
George Grosz, Republikanische Automaten . Prêt, MoMA (NY).
George Grosz, Sans titre (1920). Prêt, Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen (Dusseldorf).
George Grosz, Beauté, je te chante (Schönheit Dich will ich preisen) (1919). Prêt, Galerie Nierendorf (Berlin).
George Grosz, Whisky (1918). Prêt, Wilhelm-Hack-Museum (Ludwigshafen).
August Hacke, Hädler mit Krügen . Prêt, Westfälisches Landesmuseum für Kunst und Kulturgeschichte (Munster).
August Hacke, Weinberge am Murtensee . Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Raoul Hausmann, Dada Cino (1920). Prêt, Collection Philippe-Guy E. Woog (Genève).
Raoul Hausmann, Dada - Tête (collage 1919). Prêt, Wilhelm Arntz (Haag).
Raoul Hausmann, L'esprit de notre temps (Der Geist unserer Zeit (Dada-Kopf)) (1919). Collections du MNAM
Raoul Hausmann, Felixmüller (1920). Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
Raoul Hausmann, Kutschenbauer dichtet (1923). Prêt, Musée d'Art et d'Industrie (Saint-Étienne).
Raoul Hausmann, Le critique d'art (1919). Prêt, Tate Gallery (Londres).
Erich Heckel, Chevaux blancs (Weisse Pferde) (1912). Prêt, Collection Eberhard W. Kornfeld (Berne).
Erich Heckel, Couple (Paar) (1910). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Erich Heckel, Couple dans le bois (Paar im Walde) (1910). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Erich Heckel, Danse villageoise (Dorftanz) (1918). Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
Erich Heckel, La balançoire (Die Schaukel) (1912). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart) / Graphische Sammlung, Staatsgalerie Stuttgart (Stuttgart).
Erich Heckel, Femme devant le miroir (Frau am Spiegel) (1908). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Erich Heckel, Femme sur un sofa (Mädchen auf Sofa) (1909). Prêt, Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich).
Erich Heckel, Jour de verre (Gläserner Tag) (1913). Prêt, Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich).
Erich Heckel, Pechstein dormant (Schlafender Pechstein) (1910). Prêt, Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich).
Erich Heckel, Weisse Pferde . Prêt, Collection particulière.
Erich Heckel, Deux femmes couchées (Zwei ruhende Frauen) (1909). Prêt, M. Eberhard W. Kornfeld (Berne) / Collection Eberhard W. Kornfeld (Berne).
Hannah Höch, Da-Dandy (1919). Prêt, Collection privée.
Hannah Höch, Hockfinanz (1923). Prêt, Collection particulière.
Hannah Höch, Jeune coupe bourgeois-dispute (Bürgerliches Brautpaar - Streit) (1919). Prêt, Collection privée.
Hannah Höch, La jolie jeune fille (Das schöne Mädchen) (1920). Prêt, Collection privée.
Hannah Höch, Les dictons de chez moi (Meine Haussprüche) (1922). Prêt, Galerie Nierendorf (Berlin).
Hannah Höch, New York (1922). Prêt, Collection Hannah Höch (Berlin).
Angelika Hoerle, Arbre et Mur (1922). Prêt, The Yale Art Galery (New Haven ,Connecticut).
Angelika Hoerle, Tête (1919). Prêt, The Yale Art Galery (New Haven, Connecticut).
Heinrich Hoerle, Hommes-machine (Maschinenmänner) (1930). Prêt, Collection privée.
Heinrich Hoerle, Mutilés de guerre (Kriegskrüppel) (1919 / 1920). Prêt, Wallraf-Richartz-Museum und Museum Ludwig (Cologne).
Karl Hubbuch, Fiançailles (Verlobung) (1925). Prêt, Collection privée.
Karl Hubbuch, La cousine a apporté le petit déjeuner (Die Kusine hat das Frühstück gebracht) . Prêt, Collection privée.
Karl Hubbuch, La mort d'amour dans la Jägerstrasse (Der Liebestod in der Jägerstrasse) (1922). Prêt, Collection privée.
Karl Hubbuch, Série noire légère (Leichter Krimi) (1924). Prêt, Collection privée.
Karl Hubbuch, Voleurs de canards (Entenräuber) (1925). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Karl Hubbuch, Entenwärter . Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Johannes Itten, Horizontal-vertical (1915). Prêt, Fondation Anne-Marie et Victor Loeb (Berne).
Johannes Itten, Rencontre (Begegnung) (1916). Prêt, Kunsthaus (Zurich).
Alexeij von Jawlensky, Côte méditerranéenne (Mittelmeerküste) (1907). Prêt, Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich).
Alexeij von Jawlensky, Jeune fille au pivoines (Mädchen mit Pfingstrosen) (1909). Prêt, Von der Heydt-Museum (Wuppertal).
Alexeij von Jawlensky, Madame Turandot I (1912). Prêt, Oberlin College (Ohio).
Alexeij von Jawlensky, Maturité (Reife) (vers 1912). Prêt, Städtische Galerie im Lenbachhaus (Munich).
Alexeij von Jawlensky, Nude femme assis (vers 1910). Prêt, Städtische Galerie im Lenbachhaus (Munich).
Alexeij von Jawlensky, Princesse à la fleur blanche (1913).
Le Corbusier, Guitare verticale (1ére version) (1920). Collections du MNAM
Vassily Kandinsky, Avec soleil (1910). Prêt, Städtische Galerie (Munich).
Vassily Kandinsky, Composition n°4 (1911). Prêt, Collection Nina Kandinsky (Paris).
Vassily Kandinsky, Composition n°5 (1911). Prêt, Collection Dübi-Müller (Soleure).
Vassily Kandinsky, Couple à cheval (1903). Prêt, Städtiche Galerie im Lenbachhaus (Munich).
Vassily Kandinsky, Dans le carré noir, n° 259 (Im schwarzen Quadrat n° 259) (1923). Prêt, The Solomon R. Guggenheim Museum (NY).
Vassily Kandinsky, Esquisse pour " Improvisation rêveuse" (Entwurf für Träumerische Improvisation) . Prêt, Städtiche Galerie im Lenbachhaus (Munich).
Vassily Kandinsky, Étude pour composition n°2 (composition n°35 ou composition n°2) (1910).
Vassily Kandinsky, Étude pour composition 7 (183) (1913). Prêt, Städtische Galerie (Munich).
Vassily Kandinsky, Grille noire (Schwarzer Raster) (1922). Prêt, Collection Nina Kandinsky (Paris).
Vassily Kandinsky, Improvisation "Klamm" (1914). Prêt, Städtische Galerie (Munich).
Vassily Kandinsky, Improvisation sans titre (1914). Prêt, Städtiche Galerie im Lenbachhaus (Munich).
Vassily Kandinsky, Improvisation 2 (Marche funèbre) (1909). Prêt, Moderna Museet (Stockholm).
Vassily Kandinsky, Improvisation 6 (1909). Prêt, Städtiche Galerie im Lenbachhaus (Munich).
Vassily Kandinsky, Improvisation 30 "Canons" (Improvisation 30 "Kanonen") (1913). Prêt, Art Institute of Chicago (Chicago) / Städtische Galerie im Lenbachhaus (Munich).
Vassily Kandinsky, Improvisation 35 (1914). Prêt, Collection privée.
Vassily Kandinsky, Jugement dernier (Das Jüngste Gericht) (1911). Prêt, Collection Nina Kandinsky (Paris).
Vassily Kandinsky, La montagne bleue (Der blaue Berg) (1908). Prêt, The Solomon R. Guggenheim Museum (NY).
Vassily Kandinsky, Petites joies n°174 (1913). Prêt, The Solomon R. Guggenheim Museum (NY).
Vassily Kandinsky, Pour composition 7 (5) (1913). Prêt, Städtische Galerie im Lenbachhaus (Munich).
Vassily Kandinsky, Résurrection (1911). Prêt, Städtische Galerie (Munich).
Vassily Kandinsky, Scène mythologique (1908). Prêt, Städtische Galerie im Lenbachhaus (Munich).
Vassily Kandinsky, Sur le sujet "Orient" (Zu Thema "Orient") (1913). Prêt, Städtische Galerie im Lenbachhaus (Munich).
Vassily Kandinsky, Tableau au contour blanc n°173 (1913). Prêt, The Solomon R. Guggenheim Museum (NY).
Vassily Kandinsky, Tableau avec pince-nez (1914). Prêt, Collection Nina Kandinsky (Paris).
Ernst Ludwig Kirchner, Artistes bleues (1914). Prêt, Collection privée.
Ernst Ludwig Kirchner, Autoportrait (Selbstbildnis) (1914). Prêt, Collection privée.
Ernst Ludwig Kirchner, Belle-Alliance-Platz (1912-1913). Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
Ernst Ludwig Kirchner, Berge Elisabeth (Elisabeth-Ufer) (1912). Prêt, Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich).
Ernst Ludwig Kirchner, Brückeplakat (1910). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Ernst Ludwig Kirchner, Cirque (Zirkusbild) (1909). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Ernst Ludwig Kirchner, Combats (Kämpfe)[8] (1915). Prêt, Kupferstichkabinett, Kunstmusem (Bâle).
Ernst Ludwig Kirchner, Couple sur canapé (Nacktes Paar auf Kanapee) (1908). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Ernst Ludwig Kirchner, Étalon noir, écuyère et clown (Rappheingst, Reiterin und Clown) (1909). Prêt, Collection privée.
Ernst Ludwig Kirchner, Frauen auf der strasse (1914). Prêt, Von der Heydt Museum (Stuttgart).
Ernst Ludwig Kirchner, Illustration pour "Peter Schlemihl" (1915).
Ernst Ludwig Kirchner, Image de cirque .
Ernst Ludwig Kirchner, Prostituées au Kurfürstendamm (Kokotten am Kurfürstendamm) (1913). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Ernst Ludwig Kirchner, Tête Ludwig Schanes (Kopf Ludwig Schanes) (1918). Prêt, Collection Eberhard W. Kornfeld (Berne).
Ernst Ludwig Kirchner, La tour rouge à Halle (Der rote Turm in Halle) (1915). Prêt, Museum Folkwang (Essen).
Ernst Ludwig Kirchner, La vente de l'ombre (Der Verkauf des Schattens)[9] (1915). Prêt, Kupferstichkabinett, Kunstmusem (Bâle).
Ernst Ludwig Kirchner, La ville .
Ernst Ludwig Kirchner, Leipzigerstrasse . Prêt, Marlborough Fine Arts (Londres).
Ernst Ludwig Kirchner, Mann und weiz . Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Ernst Ludwig Kirchner, Marcella (1909-1910). Prêt, Moderna Museet (Stockholm).
Ernst Ludwig Kirchner, Femme nue avec enfant nu sur le dos (Nackte Frau mit nacktem Kind auf dem Rücken) . Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Ernst Ludwig Kirchner, Nuit d'hiver sous la lune (Wintermondnacht) (1919). Prêt, Kupferstichkabinett, Kunstmusem (Bâle).
Ernst Ludwig Kirchner, Nus rouges (Rote Akte) (1913 / 1925). Prêt, Collection privée.
Ernst Ludwig Kirchner, Paysage alpin en hiver, sous la lune (Wintermondlandschaft) (1919). Prêt, The Detroit Institute of Arts, Don de Curt Valentin (Detroit, Michigan, USA).
Ernst Ludwig Kirchner, Radierung moritzburger badende . Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Ernst Ludwig Kirchner, Rencontre de Schlemihl avec le petit homme gris sur la route (Begegnung Schlemihl mit dem grauen Männlein auf der Landstrasse)[10] (1915). Prêt, Kupferstichkabinett, Kunstmusem (Bâle).
Ernst Ludwig Kirchner, Rue (Strasse) (1908). Prêt, MoMA (NY).
Ernst Ludwig Kirchner, Rue avec prostituée rouge (Strassenzsene mit roter Kokotte) (1914 / 1925). Prêt, Collection Thyssen-Bornemisza (Lugano).
Ernst Ludwig Kirchner, Scène de rue (Strassenszene) (1914). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Ernst Ludwig Kirchner, Scène de rue à Berlin (Strassenszene Berlin mit grüner Dame) (1914). Prêt, Collection Karlheinz Gabler (Francfort/Main).
Ernst Ludwig Kirchner, Sennkopf Martin Schmied . Prêt, M. Eberhard W. Kornfeld (Berne).
Ernst Ludwig Kirchner, Nue assise (Sitzender Mädchenakt rot-weiss) (1906 (?)). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Ernst Ludwig Kirchner, Tête Van de Velde, clair (Kopf Van de Velde hell) (1917). Prêt, Kunsthaus (Zurich).
Ernst Ludwig Kirchner, Trois femmes se baignat (Drei bandende Frauen) (1913). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Ernst Ludwig Kirchner, Wintermononacht . Prêt, Detroit Institute of Arts.
Ernst Ludwig Kirchner, Zirkusreiterin . Prêt, M. Eberhard W. Kornfeld (Berne).
Paul Klee, Avertissement aux navires (Warnung der Schiffe) (1917). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Paul Klee, Composition (1914). Prêt, Kupferstichkabinett, Kunstmusem (Bâle).
Paul Klee, Der vollmond (1919). Prêt, Galerie Otto Stangl (Munich).
Paul Klee, Doppelzelt (1923). Prêt, Angela Rosengart (Berne).
Paul Klee, Einst dem grau der Nacht enttaucht... (1918). , Kunstmuseum (Berne).
Paul Klee, Feu le soir (Feuer Abends) (1929). Prêt, MoMA (NY).
Paul Klee, Graduation de cristal (Kristall-Stufung) (1921). Prêt, Kupferstichkabinett, Kunstmusem (Bâle).
Paul Klee, Images d'une ville, de tons rouge et vert dégradés, quatre éléments avec la coupole rouge (Städtebild, rot-grün gestuft, vier Elemente, mit der roten Kuppel) (1923). Prêt, Collection F.K. (Berne).
Paul Klee, Jardin méridional (Südlicher Garten) (1914). Prêt, Kupferstichkabinett, Kunstmusem (Bâle).
Paul Klee, Jeu de danse des jupes rouges (Tanzspiel der Rotröcke) (1924). Prêt, Galerie Beyeler (Bâle).
Paul Klee, Karneval im Gebirge (1924). Prêt, Kunstmuseum (Berne).
Paul Klee, Kosmische Flora (1923). Prêt, Kunstmuseum (Berne).
Paul Klee, Limites de l'entendement (Grenzen des Verstandes) (1927). Prêt, Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich).
Paul Klee, Musique de foire (Jahrmarktsmusik) (1924 / 1926). Prêt, Collection privée.
Paul Klee, Ort in rot und blau (1925). Prêt, Kunstmuseum (Berne).
Paul Klee, Paysage près de E. en Bavière (Landschaft bei E. in Bayern) (1921). Prêt, Kunstmuseum, Paul Klee Stiftung (Berne).
Paul Klee, Porte dans le jardin (Tor im Garten) (1926). Prêt, Kunstmuseum, Fondation Prof. Max Huggler (Berne).
Paul Klee, Roserie (Rosengarten) (1920). Prêt, Galerie Beyeler (Bâle).
Paul Klee, Villa R. (1919). Prêt, Kunstmuseum (Bâle).
Oskar Kokoschka, Adolf Loos (1909). Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
Oskar Kokoschka, Herwarth Walden (1910). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Oskar Kokoschka, Homme avec poupée (Mann mit Puppe) (1922). Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
Oskar Kokoschka, Les amis (Die Freunde) (1917 / 1918). Prêt, Neue Galerie der Stadt, Wolfgang Gurlitt-Museum (Linz).
Oskar Kokoschka, Paysage de l'Elbe à Dresde (Elblandschaft in Dresden) (1923). Prêt, Museum Folkwang (Essen).
Käthe Kollwitz, Die Freiwilligen . Prêt, M. Eberhard W. Kornfeld (Berne).
Käthe Kollwitz, Enfant dormant et tête d'enfant (Schlafendes Kind und Kinderkopf) (1903). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Käthe Kollwitz, Estaminet à Hambourg (Hamburger Kneipe) (1901). Prêt, Kupferstichkabinett, Kunstmusem (Bâle).
Käthe Kollwitz, La guerre des paysans - jacquerie (Bauernkriegmappe) : Battant la faux (Beim Dengeln) (1905). Prêt, Kupferstichkabinett, Kunstmusem (Bâle).
Käthe Kollwitz, La guerre des paysans - jacquerie (Bauernkriegmappe) : La bataille (Schlachtfeld) (1907). Prêt, Kupferstichkabinett, Kunstmusem (Bâle).
Käthe Kollwitz, La guerre des paysans - jacquerie (Bauernkriegmappe) : Le départ (Losbruch) (1902). Prêt, Kupferstichkabinett, Kunstmusem (Bâle).
Käthe Kollwitz, Travail à domicile (Heimarbeit) (1925). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Henri Laurens, Le clown (1914 (?)). Prêt, Moderna Museet (Stockholm).
Fernand Léger, Composition à la main et aux chapeaux (1927). Prêt, Collection Aimé Maeght (Paris).
Fernand Léger, Composition murale (1924). Prêt, Musée Fernand Léger (Biot).
Fernand Léger, Femme et nature morte (1921). Prêt, Collection privée.
Fernand Léger, La femme en bleu (1912). Prêt, Kunstmuseum (Bâle).
Fernand Léger, La Noce (1910 - 1911). Collections du MNAM
Fernand Léger, La ville (1919). Prêt, Philadelphia Museum of Art.
Fernand Léger, Les disques (1918). Prêt, Musée municipal d'art moderne (Paris).
Wilhelm Lehmbruck, Femme agenouillée (Kniende) (1911). Prêt, Succession Lehmbruck (Leinfelden-Echterdingen).
Wilhelm Lehmbruck, Homme foudroyé (Der Gestürzte) (1915 / 1916). Prêt, Succession Lehmbruck (Leinfelden-Echterdingen).
Wilhelm Lehmbruck, Jeune homme debout (Emporsteigender Jüngling) (1913 / 1914). Prêt, Succession Lehmbruck (Leinfelden-Echterdingen).
Wilhelm Lehmbruck, Portrait de Theodor Däubler (1916).
Lasar Markowitch L. El Lissitsky, Collage (1929). Prêt, Galerie Gmurzinska (Cologne).
Lasar Markowitch L. El Lissitsky, Etude pour Proun G7 (Vorstudie für Proun G 7) (1922). Prêt, Stedelijk Van Abbemuseum (Eindhoven).
Lasar Markowitch L. El Lissitsky, Etude pour Proun RVN 2 (Vorstudie für Proun RVN 2) (1923). Collections du MNAM
Lasar Markowitch L. El Lissitsky, La sphère (Die Kugel) (1924). , Pelikan-Kunstsammlung (Hanovre).
Lasar Markowitch L. El Lissitsky, Proun 1. Kestnermappe (1923). , Coll. Eberhard W. Kornfeld (Berne).
Lasar Markowitch L. El Lissitsky, 10 litographies en couleurs . , Galerie Gmurzinska (Cologne).
Lasar Markowitch L. El Lissitsky, Proun (1921).
Lasar Markowitch L. El Lissitsky, Proun (1921).
Lasar Markowitch L. El Lissitsky, Proun (1921).
Lasar Markowitch L. El Lissitsky, Proun (1921).
Lasar Markowitch L. El Lissitsky, Proun 1 D (1919). Prêt, Kunstmuseum (Bâle).
Lasar Markowitch L. El Lissitsky, Proun 23 N 6 (1919). Prêt, Collection Estorick (Londres).
Lasar Markowitch L. El Lissitsky, Proun 23N (B111) (1920 / 1921). Prêt, Collection Hack (Cologne).
August Macke, Cour de la maison de campagne à St. Germain (Innenhof des Landhauses in St. Germain) (1914). Prêt, Städtisches Musem (Bonn).
August Macke, Dame à la jaquette verte (Dame in grüner Jacke) (1913). Prêt, Wallraf-Richartz-Museum und Museum Ludwig (Cologne).
August Macke, Grande devanture claire (Grosses helles Schaufenster) (1912). Prêt, Niedersächsisches Landesmuseum (Städtische Galerie) (Hanovre).
August Macke, Jardin zoologique I (Zoologischer Garten I) (1912). Prêt, Städtische Galerie im Lenbachhaus (Munich).
August Macke, Marchand avec des cruches (Händler mit Krügen) (1914). Prêt, Westfälisches Landesmuseum für Kunst und Kulturgeschichte (Munster).
August Macke, Pierrot (1913). Prêt, Kunsthalle (Bielefeld).
August Macke, Promeneurs sur le pont (Spaziergänger auf der Brücke) (1912). Prêt, Hessisches Landesmuseum (Darmstadt).
August Macke, Vignobles, Murtensee (Weinberge am Murtensee) (1914). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Vladimir Maiakovski, Mystère bouff (décor La terre promise - dernier tableau) (1919).
Vladimir Maiakovski, Les impurs (1919).
Vladimir Maiakovski, Les purs (1919).
Kasimir Malévitch, Qu'avez-vous fait pour le front ? (1919).
Man Ray, De quoi écrire un poème (1923). Prêt, Collection Juliet Man Ray.
Man Ray, Transmutation (1916). Prêt, Moderna Museet (Stockholm).
Franz Marc, Formes brisées (Zerbrochene Formen) (1914). Prêt, The Solomon R. Guggenheim Museum (NY).
Franz Marc, Le malheureux pays du Tyrol (Das arme Land Tirol) (1913). Prêt, The Solomon R. Guggenheim Museum (NY).
Franz Marc, Sous la pluie (Im Regen) (1912). Prêt, Städtische Galerie im Lenbachhaus (Munich).
Franz Marc, Taureau couché (Liegender Stier) (1913). Prêt, Museum Folkwang (Essen).
Franz Marc, Tirol . Prêt, Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich).
Albert Marquet, Le Port de Hambourg (1909). Prêt, Musée des Beaux Arts (Bordeaux).
Henri Matisse, Baigneuses à la tortue (1908). Prêt, St. Louis Art Museum (Saint Louis).
Henri Matisse, La Rose (1907). Prêt, Art Museum (West Palm Beaches).
Henri Matisse, Les concombres (1907).
Henri Matisse, Paysage de Collioure (1906). Prêt, Collection particulière.
Ludwig Meidner, Portrait de Johannes R. Becher .
Ludwig Meidner, Portrait de Paul Zech (1913).
Ludwig Meidner, Portrait de René Schickelé (1913).
Ludwig Meidner, Porträt Wilhelm Lehmbruch . Prêt, Saarland Museum Moderne Galerie (Saarbrucken).
Ludwig Meidner, Révolution (1913). Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
J. Metzinger, Paysage (1912). Prêt, Marlborough Fine Arts (Londres).
Lazlo Moholy-Nagy, A7 (1922). Prêt, Kunstmuseum (Dusseldorf).
Lazlo Moholy-Nagy, Composition Q 8 (1922). Prêt, Museum des XX Jahrnunderts (Vienne).
Lazlo Moholy-Nagy, EM 3 . Prêt, MoMA (NY).
Lazlo Moholy-Nagy, Kestnermappe - Sechs Konstruktionen (1923 (portfolio avec 6 lithographies)). Prêt, Kunsthaus (Zurich) / Coll. Eberhard W. Kornfeld (Berne).
Lazlo Moholy-Nagy, Komposition A XI (1923). Prêt, Galeire Klihm (Munich).
Lazlo Moholy-Nagy, Lis (1922). Prêt, Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich).
Lazlo Moholy-Nagy, Modulateur lumière-espace (Licht-Raum-Modulator) (1922-1930). Prêt, Stedelijk Museum (Eindhoven).
Lazlo Moholy-Nagy, Sechs Konstruktionen . Prêt, M. Eberhard W. Kornfeld (Berne).
Lazlo Moholy-Nagy, Tableau télephoné (Telephonbild) (1922). Prêt, MoMA (NY).
Lazlo Moholy-Nagy, Z VIII (1924). Prêt, Staatsgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
Lazlo Moholy-Nagy, 9. IV (1923). Prêt, Zumikon Max Bill (Zumikon).
Otto Mueller, Couverture - Portfolio Pechstein ("Brücke" - Umschlag zur Pechsteinmappe) (1919). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Otto Mueller, Deux nus dans les dunes (Zwei Akte in den Dünen) . Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Otto Mueller, Trois nus (Drei weibliche Akte) . Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Konrad Felix Müller, Karscu 154 . Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Konrad Felix Müller, Pod des dichters W. Rheiner .
Edward Munch, Der Kuss (1902). Prêt, Munch Museet (Oslo).
Edward Munch, Frauen am Meeresufer (1898). Prêt, Munch Museet (Oslo).
Gabriele Münter, En écoutant (Zuhören) (1909). Prêt, Städtische Galerie im Lenbachhaus (Munich).
Gabriele Münter, Marianne von Werefkin (1909). Prêt, Städtische Galerie im Lenbachhaus (Munich).
Elie Nadelman, Tête abstraite (1909 (?)).
Emil Nolde, Christus und die sunderin (1913). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Emil Nolde, Couple bleu-violet (Paar, blauviolett) (1931 / 1933). Prêt, Stiftung Ada und Emil Nolde (Seebüll).
Emil Nolde, Couple grotesque (Groteskes Paar) (1931 / 1933). Prêt, Stiftung Ada und Emil Nolde (Seebüll).
Emil Nolde, Danseuses de bougies (Kerzentänzerinnen) (1917). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Emil Nolde, Diskusstion (1913). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Emil Nolde, Jeune couple (Junges Paar) (1913). Prêt, Stiftung Ada und Emil Nolde (Seebüll).
Emil Nolde, Kerzentänzerinnen .
Emil Nolde, Kerzentänzerinnen . Prêt, Nolde-Museum / Stiftung Seebüll Ada und Emil Nolde (Seebül Bei Niebüll).
Emil Nolde, La danse du veau d'or (Tanz um das goldene Kalb) (1910). Prêt, Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich).
Emil Nolde, La mer III (Das Meer III) (1913). Prêt, Stiftung Ada und Emil Nolde (Seebüll).
Emil Nolde, La sirène (Meerweib) (1922). Prêt, Stiftung Ada und Emil Nolde (Seebüll).
Emil Nolde, Le jugement dernier (Der jüngste Tag) (1915). Prêt, Stiftung Ada und Emil Nolde (Seebüll).
Emil Nolde, Mer, ciel d'orage (Meer mit Gewitterhimmel) (vers 1925 / 1930). Prêt, Stiftung Ada und Emil Nolde (Seebüll).
Emil Nolde, Mer d'automne (Herbstmeer) (1930). Prêt, Stiftung Ada und Emil Nolde (Seebüll).
Emil Nolde, Mer sombre, reflets de nuages (Dunkle See mit Wolkenspiegelung) (vers 1920 / 1925). Prêt, Stiftung Ada und Emil Nolde (Seebüll).
Emil Nolde, Moulin au bord de l'eau (Mühle am Wasser) (1926). Prêt, Stiftung Ada und Emil Nolde (Seebüll).
Emil Nolde, Portrait de femme rousse (Frauenbildnis, rotblondes Haar) (1920 / 1925). Prêt, Stiftung Ada und Emil Nolde (Seebüll).
Emil Nolde, Saint Siméon et les femmes (Heiliger Symeon und die Weiber) (1915). Prêt, Stiftung Ada und Emil Nolde (Seebüll).
Emil Nolde, Umschlag . Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Emil Nolde, Vapeur (Dampfer) (1910). Prêt, Stiftung Ada und Emil Nolde (Seebüll).
Amédée Ozenfant, Nacres I (1922). Collections du MNAM
Jules Pascin, Portrait de Flechtheim en toréador (1927). Collections du MNAM
Laszllo Peri, Construction d'espace I (Raumkonstruktion I) . Prêt, Musée des Beaux-Arts (Budapest).
Laszllo Peri, Construction d'espace II (Raumkonstruktion II) . Prêt, Musée des Beaux-Arts (Budapest).
Laszllo Peri, Terkonstruckcio I . Prêt, Musée des Beaux-Arts (Budapest).
Laszllo Peri, Terkonstruckcio II . Prêt, Musée des Beaux-Arts (Budapest).
Francis Picabia, Danse de Saint Guy (1919 - 1920). Prêt, Collection particulière.
Francis Picabia, La Sainte Vierge (1920). Prêt, Collection Bibliothèque Littéraire Jacques Doucet (Paris).
Francis Picabia, Le double monde (1919). Prêt, Collection particulière.
Francis Picabia, L'œil cacodylate (1921). Collections du MNAM
Francis Picabia, Tableau Rastadada (1920). Prêt, Collection particulière.
Pablo Picasso, Guitare (1912). Prêt, Collection de l'artiste.
Pablo Picasso, Guitare (1914). Prêt, Collection de l'artiste.
Pablo Picasso, La Saucisse (été 1911). Prêt, Collection privée.
Pablo Picasso, Mandoline (1914). Prêt, Collection de l'artiste.
Pablo Picasso, Nature morte (1914). Prêt, Collection Roland Penrose (Londres).
Pablo Picasso, Nature morte (1922). Collections du MNAM
Pablo Picasso, Portrait de Kahnweiler (pareil à celui de van dongen Verifier...) . Prêt, Art Institute of Chicago (Chicago).
Pablo Picasso, Portrait de Wilhelm Uhde . Prêt, Collection particulière.
Pablo Picasso, Tête (1913 - 1914). Prêt, Collection Roland Penrose (Londres).
Pablo Picasso, Tête de Jeune Fille (1913). Collections du MNAM
Pablo Picasso, Violon, verre, pipe et ancre (1912). Prêt, Narodni Galerie (Prague).
Jean Pougny, Composition (1920 / 1921). Prêt, Collection particulière.
Jean Pougny, Le musicien (1921). Prêt, Collection particulière.
Jean Pougny, Sculpture (1915). Prêt, Galerie Dina Vierny (Paris).
Y. Pougny, La boule blanche (1915). Collections du MNAM
Y. Pougny, Sculpture (1915). Prêt, Collection Dina Vierny (Paris).
Y. Pougny, Sculpture (1915). Collections du MNAM
Y. Pougny, Sculpture (1915). Collections du MNAM
Anton Räderscheidt, Selbstbildmis (1920). Prêt, Collection particulière.
Franz Radzwill, La chute mortelle de Karl Bachstätter (Todessturz Karl Buchstätter) (1929). Prêt, Museum Folkwang (Essen).
Otto Reigbert, Tambours dans la nuit . Prêt, The Atermusem (Munich).
Georges Ribemont-Dessaigne, Comédien (vers 1920). Prêt, Collection privée.
Georges Ribemont-Dessaigne, Petit Désert (vers 1920). Prêt, Collection particulière.
Georges Rouault, Deux nus (1910). Prêt, Collection particulière.
Henri Rousseau (dit Le Douanier), La Basse Cour, paysage aux poules blanches (vers 1908). Prêt, Collection Madame Nina Kandinsky (Paris).
Henri Rousseau (dit Le Douanier), La charmeuse de serpents (1907).
Henri Rousseau (dit Le Douanier), La Noce (1905). Prêt, Musées Nationaux, Donation Walter-Guillaume (Paris).
Henri Rousseau (dit Le Douanier), Portrait de Rousseau à la lampe . Prêt, Louvre (Paris).
Lothar Sareyer, Kindersterden (1921). Prêt, Collection particulière.
Lothar Sareyer, Mann (1921). Prêt, Collection particulière.
Christian Schad, Agosta, l'homme ailé et Rasha, la colombe noire (Agosta, der Flügelmensch und Rasha, die schwarze Taube) (1929). Prêt, Collection privée.
Christian Schad, Buste de femme (Halbakt) (1929). Prêt, Von der Heydt-Museum (Wuppertal).
Christian Schad, Comte St. Genois d'Anneaucourt (Graf St. Genois d'Anneaucourt) (1927). Prêt, Collection privée (Hambourg).
Christian Schad, Maika (1929). Prêt, Collection H. Arzberger (Geislingen).
Christian Schad, Opération (Operation) (1929). Prêt, Städtische Galerie im Lenbachhaus (Munich).
Oskar Schlemmer, A la rampe (Geländerszene) (1932). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Oskar Schlemmer, Cömisch II . Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Oskar Schlemmer, Danseuse (Tänzerin) (1922). Prêt, Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich).
Oskar Schlemmer, Deux figures au premier plan, une autre en profondeur spatiale (Zwei Figuren vorn eine Figur in der Raumtiefe) (1925). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Oskar Schlemmer, Femmes à la table (Frauen em Tisch) (1923). Prêt, Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen (Dusseldorf).
Oskar Schlemmer, Groteske (1923). Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
Oskar Schlemmer, Halbfigur und zwei Köpfe im Profil . Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Oskar Schlemmer, Homo, Figur T (1920/ 1921). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Oskar Schlemmer, Le danseur (Der Tänzer) (1923). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Oskar Schlemmer, L'escalier du Bauhaus (Bauhaustreppe) (1932). Prêt, MoMA (NY).
Oskar Schlemmer, Personnages à la rampe I (Gruppe am Geländer I) (1931). Prêt, Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen (Dusseldorf).
Oskar Schlemmer, Projet pour le théâtre mécanique (1923). Prêt, Collection particulière.
Oskar Schlemmer, Quatorze personnages dans une architecture imaginaire (Vierzehnergruppe in imaginärer Architektur) (1930 / 1936). Prêt, Wallraf-Richartz-Museum und Museum Ludwig (Cologne).
Oskar Schlemmer, Quatre personnages et cube (Vier Figuren und Kubus) (1928). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Oskar Schlemmer, Römiscu III . Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Oskar Schlemmer, Rêveur (Sinnender) (1925). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Oskar Schlemmer, Quatre figures en perspective spatiale (Vier Figuren in Raumperspektive) (1924 / 1925). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Oskar Schlemmer, Deux danseurs (Zwei Schwingende) (1931). Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Oskar Schlemmer, Zwei Mädchenköpfe gegeneinander . Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Oskar Schlemmer, 2 Figuren vorn, eine figur in der raumtiefe . Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart).
Oskar Schlemmer, 2 Figurinen aus der gelben reihe . Prêt, Graphisches Kabinett Wolfgang Werner KG (Breme).
Rudolf Schlichter, Bertold Brecht . Prêt, Städtische Galerie im Lenbachhaus (Munich).
Rudolf Schlichter, Hausvogyeiplatz . Prêt, Collection Wolf Uecker (Hambourg).
Rudolf Schlichter, Infirmière (Krankenschwester) (1925). Prêt, Collection privée.
Rudolf Schlichter, L'atelier sur le toit (Das Dachatelier) . Prêt, Galerie Nierendorf (Berlin).
Rudolf Schlichter, Monde Mort (Tote Welt) . Prêt, Staatsgalerie (Stuttgart) / Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Rudolf Schlichter, Réunion de fétichistes et d'amateurs de flagellation (Zusammenkunft von Fetischisten und manischen Flagellate) (1923). Prêt, Collection privée.
Rudolf Schlichter, Tingel-Tangel (1918). Prêt, Collection privée.
Karl Schmidt-Rottluff, Le village Dangast (Dangast Dorf) (1911). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Karl Schmidt-Rottluff, Nu (Akt) (1909). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Karl Schmidt-Rottluff, Paysage en Norvège (Norwegische Landschaft) . Prêt, Bayerische Staatsgemäldesammlungen (Munich).
Karl Schmidt-Rottluff, Sapins devant maison blanche (Tannen vor weissem Haus) (1911). Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
Karl Schmidt-Rottluff, Toilette (1909). Prêt, Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart).
Georg Scholz, Industriebauern (1920). Prêt, Von der Heydt-Museum (Wuppertal).
Kurt Schwitters, Tableau 1926. Vertical-horizontal (Bild 1926. Wie senkrecht-waagrecht) (1926). Prêt, Marlborough Fine Art Ltd. (Londres).
Kurt Schwitters, Das Arbeiterbild (1919). Prêt, Moderna Museet (Stockholm).
Kurt Schwitters, Das Kreisen (1919). Prêt, Marlborough-Gerson gallery (NY).
Kurt Schwitters, Construction pour femmes nobles (Konstruktion für edle Frauen) (1919). Prêt, The Los Angeles County Museum of Art, Museum Purchase (Los Angeles).
Kurt Schwitters, Hommage à Jean Arp (1924). Prêt, Kupferstichkabinett, Kunstmusem (Bâle).
Kurt Schwitters, Le domaine de l'esprit (Das Geistreich) (1922). Prêt, Collection privée.
Kurt Schwitters, Merzbau .
Kurt Schwitters, Merzbau (à partir de 1918).
Kurt Schwitters, Merzbau à Hanorve (agrandissement photo) . Prêt, photographie-Schwitters Archive.
Kurt Schwitters, Album de sellier (Die Sattler-Mappe) (1923). Prêt, M. Eberhard W. Kornfeld (Berne) / Coll. Eberhard W. Kornfeld.
Kurt Schwitters, Tableau Merz au bloc jaune (Merzbild mit gelbem Klotz) (1926). Prêt, Collection privée.
Kurt Schwitters, Merz 344 Dordrecht (1922). Prêt, Kupferstichkabinett, Kunstmusem (Bâle).
Kurt Schwitters, Merz 462 (1922). Prêt, Kupferstichkabinett, Kunstmusem (Bâle).
Kurt Schwitters, Merz 1926 n° 8, Tableau constructive (Merz 1926 n° 8, Konstruktives Bild) (1926). Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz (Berlin).
Kurt Schwitters, Merzbild 9b. Das grosse Ich-Bild (1919). Prêt, Collection privée.
Kurt Schwitters, Merzbild 31 . Prêt, Niedersächsische Landesgalerie (Hanovre).
Kurt Schwitters, Merzmappe 3 . Prêt, M. Eberhard W. Kornfeld (Berne).
Kurt Schwitters, Mz 134 (1927). Prêt, Marlborough Fine Arts Ltd (Londres).
Kurt Schwitters, M 2 30, 55 (1930). Prêt, Collection particulière.
Kurt Schwitters, Points noirs et carrés (1927). Prêt, Marlborough Fine Arts (Londres).
Kurt Schwitters, Tableau Merz 25A. Das Sternenbild (1920). Prêt, Kunstsammlung Nordrhein-Westfalen (Dusseldorf).
Kurt Schwitters, Victoire (Siegbild) . Prêt, Wilhelm Hack-Museum (Ludwigshafen).
Arthur Segal, Port au soleil (1918). Prêt, Kunsthaus (Zurich).
Arthur Segal, Rue dans le sud (Südliche strasse) (1924). Prêt, Collection Rolf Weinberg (Zurich).
Ottomar Starke, "(4 lithographies de la série " Candide") (1922).
Franz Wilhelm Seiwert, La rue sans joie (Freudlose Gasse) (1927). Prêt, Collection privée.
, Le chemin de Damas (A Strindberg) (1922). Prêt, Stadt und Universität-sbibliothek Theater Abteilung (Frankfurt / Main).
Vladimir Tatline, Bouteille (agrandissement photo) (1913).
Vladimir Tatline, Confrontation de matériaux (1914).
Vladimir Tatline, Collection de matériaux (1917). Prêt, Galerie Tretyakov (Moscou).
Vladimir Tatline, Contrerelief (agrandissement photo, exposé à Berlin en 1922) .
Vladimir Tatline, Contrerelief (agrandissement photo[11]) .
Vladimir Tatline, Contre-relief d'angle (1914-1915 (agrandissement photo)).
Vladimir Tatline, Relief (agrandissement photo[12]) (1914-1915).
Vladimir Tatline, Relief[13] .
Vladimir Tatline, Relief d'angle[14] (1915). Prêt, Kingston upon Hull.
Vladimir Tatline, Relief d'angle[15] (1915). Prêt, Kingston upon Hull.
Vladimir Tatline, Relief pictural (agrandissement photo) (exposé en 1914 (perdu)).
Vladimir Tatline, Relief pictural (agrandissement photo) (exposé en 1914 (perdu)).
Sophie Täuber-Arp, Garde pour le Roi Cerf de Grozzi (17 marionnettes)[16] (1918). Prêt, Kunstgewerbe Museum.
Kees Van Dongen, Anita au cœur vert . Prêt, Hans Schröder (Garmisch-Partenkirchen).
Kees Van Dongen, Deux femmes à la balustrade ou en la Plaza (vers 1911). Prêt, Musée de l'Annonciade, Saint-Tropez.
Kees Van Dongen, Les cavaliers du Bois de Boulogne (vers 1906). Prêt, Musée des Beaux Arts, Le Havre.
Kees Van Dongen, Portrait de Kahnweiler (1907). Prêt, Musée d'Art Moderne, Genève / Collection Petit Palais, Genève.
Jacques Villon, La Mariée (1912). Prêt, Collection particulière.
Raymond Duchamp-Villon, Femme accroupie . Collections du MNAM
Maurice de Vlaminck, Autoportrait (1911). Prêt, Collection particulière.
Maurice de Vlaminck, Autoportrait (1920). Prêt, Musée Jacquemart André, Paris.
Maurice de Vlaminck, Intérieur de cuisine (1904). Collections du MNAM
Friedrich Vordemberge-Gildewart, Collage n° 4 (Verre) (1928). Prêt, Collection privée.
Friedrich Vordemberge-Gildewart, Collage n° 5 (Fourrure) (1928). Prêt, Collection privée.
Friedrich Vordemberge-Gildewart, Composition 20 (1926). Prêt, Collection privée.
Friedrich Vordemberge-Gildewart, Composition 24 (1926). Collections du MNAM
Friedrich Vordemberge-Gildewart, Composition 26 (1926). Collections du MNAM
Friedrich Vordemberge-Gildewart, Composition n° 31 (1927). Prêt, Haags Gemeentemeuseum, Den Haag.
Friedrich Vordemberge-Gildewart, Composition n° 38 (Collage Arp) (1927). Prêt, Collection E. et C. Burgauer, Küsnacht.
Friedrich Vordemberge-Gildewart, Composition n° 57 (1928 / 1930). , Collection privée.
Friedrich Vordemberge-Gildewart, Composition n° 59 (1930). Prêt, Donation ARP / Castello Visconti, Locarno.
Friedrich Vordemberge-Gildewart, Construction n° 8 [Konstruktion n° 8] (1924). Prêt, Nationalgalerie, Staatliche Museen Preussischer Kulturbesitz, Berlin.


Documents exposés


Autres objets exposés

Lubock russe (Tiré de l'Almanach du Blauer Reiter).
2 peintures sous-verre bavaroise (Tiré de l'Almanach du Blauer Reiter).
Sculpture art populaire russe (Tiré de l'Almanach du Blauer Reiter).
Gravure sur bois allemande (Tiré de l'Almanach du Blauer Reiter).
Chemise contenant des dessins des peintres de Die Brücke , 1906-1912. Prêteur : Collection particulière
Affiche de Kandinsky pour la Phalanx , 1901.
Gravures de Kandinsky (tirées de Klänge, Blauer Reiter Almanach, etc.).
Affiche de Vassily Kandinsky pour "Neue Künstlervereinigung München" , 1909. Prêteur : Collection Nina Kandinsky
Coupure de journal (décembre 1915) montrant sous le titre 0.10 - Dernière exposition des Futuristes à Petrograd : 1/ Cubistes à sa toilette, de Klioun, 2/ Le Cycliste, de Rosanova, 3/ Automobile, de Rosanova, 4/ Coiffeur, de Pougny, 5/ Lavage de vitres, de Pougny (agrandissement photo) (Kliou, Rosanova et Pougny).
Parade de E. Satie (Pablo Picasso), 1917, Un manager [exposé sera le costume si nous ne remettons pas en scène le tout].
Parade de E. Satie (Pablo Picasso), 1917, Le cheval [exposé sera le costume si nous ne remettons pas en scène le tout].
Mystère bouff (V. Maiakovski), 1919 - décor La terre promise.
La prise du Palais d'Hiver (Vladimir Maiakovski), 1919 - film.
Photographie d'une mise en scène des événements de la révolution par Altman et d'autres artistes de "gauche" , 1919.
Tribune à la colonne d'Alexandre, fêtes commémoratives de la révolution (N. Altman), Leningrad, 1919.
L'assaut du Palais d'Hiver (N. Evreinov (metteur en scène), Y. Annenkov (décorateur), 1919.
Décor de rue (N. Lakov et G. Greenberg) : agrandissement photographie d'un mur, long de 100m, peinture abstraite.
Tramway (Groupe Unovis), c. 1920.
Agit Affiche devant une usine de Witebsk (El Lissitzky), 1919 (agrandissement photo).
Battez les Blancs avec le triangle rouge (El Lissitzky), affiche, Vitebsk, 1919.
Photo : El Lissitzky avec Chagall.
Photo : Lissitzky avec Malevitch.
Ample matériel photographique d'art dans la rue tiré d'archives soviétiques.
Fin du Monde(Fernand Léger) - page par page.
Nouveaux systèmes en art (K. Malevitch) - page par page.
Atelier Picasso, Bd. Raspail (Max Ernst), 1912-1913 (agrandissement photo).
Un coin du café Pittoresque, Moscou, exécuté par Tatline, Yakoulov et Rodtchenko , 1917 (agrandissement photo).
Pamphlet publié pour l'exposition « 0.10 » (Vladimir Tatline), décembre 1915 (agrandissement photo).
Maquette pour le monument de la troisième Internationale (Vladimir Tatline), 1920 (reconstruction de Stockholm).
Deux dessins pour la maquette pour le monument reproduits dans le pamphlet de Pounine sur la tour (Vladimir Tatline), publié en 1920 (agrandissement photo).
photographie de Tatline et de ses assistants travaillant à la maquette, 1920 (agrandissement photo).
Photographie du travail sur la maquette (Vladimir Tatline), publié dans Vytarné Umeni, n° 8-9, Prague , 1967 (agrandissement photo).
photographie de la maquette achevée , 1920, avec Tatline devant. (agrandissement photo).
photographie de la maquette vue sous un angle différent (Vladimir Tatline), 1920 (agrandissement photo).
photographiede monument (Vladimir Tatline), reproduite dans le catalogue « URSS, Exposition Internationale de Arts Décoratifs et Industriels » , Paris , 1925 (troisième version de la tour) (agrandissement photo).
Projet pour une station de radio (Naum Gabo), 1919-1920 (agrandissement photo).
Dessin pour un festival de masses organisé par Meyerhold (L. Popova et A. Vesnine), 1920 (agrandissement photo).
Drei figurinen « Triadisches ballet » (Oskar Schlemmer) (figurine du « Ballet tragique »). Prêteur : Staatsgalerie Stuttgart (Stuttgart)
Grosstadtstrasse mit Kutsche (George Grosz), vers 1919. Prêteur : Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart)
ABCD (Raoul Hausmann). Prêteur : Musée National d'Art Moderne (Paris)
Lautgedicht (Raoul Hausmann). Prêteur : Musée National d'Art Moderne (Paris)
Lautgedicht (Raoul Hausmann). Prêteur : Musée National d'Art Moderne (Paris)
Affiche pour « Brücke » (Ernst Ludwig Kirchner), 1910. Prêteur : Graphische Sammlung, Staatsgalerie (Stuttgart)
For real Confort new Statendam - Holland-America Line-Spring , 1929 (Affiche toile). Prêteur : Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale
Nord-Espress , 1927 (Affiche toile). Prêteur : Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale
La Revue Nègre, Musichall des Champs-Elysées, 1925 (Affiche - grand rouleau). Prêteur : Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale
Exposition Internationale des Arts Décoratifs et Industriels Modernes , 1925 (Affiche - rouleau). Prêteur : Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale
Papier à cigarettes Job (affiche toile). Prêteur : Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale
Pluma Fuente "Iris" (affiche toile). Prêteur : Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale
Chocolat SUCHARD (Affiche toile). Prêteur : Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale
Automobile BRASIER , 1907 (affiche - grand rouleau). Prêteur : Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale
Affiche de meeting d'aviation , 1910 (affiche - grand rouleau). Prêteur : Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale
Grande Roue de l'Exposition 1900 (affiche - grand rouleau). Prêteur : Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale
Salon de l'Automobile-Club de France , 1901 (affiche - grand rouleau). Prêteur : Cabinet des Estampes de la Bibliothèque Nationale


Public et médiation

Nombre de visiteurs : 407524





Manifestations en relation

[CONCERT] Concert d'ouverture Paris-Berlin , 12 juillet 1978. organisé par : Zoltan Pesko, Paul Hindemith.Lieu : Grande salle.
[EXPOSITION] Entre l'art et l'industrie[17] , Du 23 août au 16 octobre 1978. Initié par : CCI, organisé par : R. Guidot (commissaire).Lieu : Documentation du CCI, Niveau Forum.
[DEBAT] Débat sur le Werkbund , 09 octobre 1978. Lieu : Petite salle.
[LECTURE] Un cadavre chante un homme parle , Du 12 au 17 juillet 1978. Initié par : Manifestations-Rencontres, organisé par : KINGUE (administratrice), SIRJACQ (Conseiller Littéraire). Intervenants : groupe ACHRAS..
[LECTURE] Allemagne années 1900-1930 Initié par : Manifestations-Rencontres, organisé par : KINGUE (administratrice), SIRJACQ (Conseiller Littéraire).Lieu : Du 12 au 17 juillet 1978. Intervenants : Lecteurs : ADRIEN – BOZONNET – JACOPIN – LOCQUIN – ROSENGART..


Production éditoriale et supports de communication

Paris-Berlin, rapports et contrastes france-allemagne 1900-1933. Art, architecture, graphisme, littérature, objets industriels, cinéma, théâtre, musique. Centre Georges Pompidou. 12 juillet-6 novembre 1978, éd.Centre Georges Pompidou, [CATALOGUE D'EXPOSITION] Localisation : Bibliothèque Kandinsky sous la cote : EXPO 1978 10
Petit Journal: Paris-Berlin : rapports et contrastes France-Allemagne 1900-1933... Deutsch, français, English, éd. Centre Georges Ompidou (1978). [PETITE PUBLICATION] Localisation : Bibliothèque Kandinsky sous la cote 1978 PARI 22 G.f.. (ISBN 2-85850-074-6)
Roman Cieslewicz, Paris-Berlin, . [AFFICHE]
. [CARTON D’INVITATION] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote 1992W022 113.
. [DOSSIER DE PRESSE] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote 1992W022 113. Voir la ressource en ligne
Dossier de presse sur les contributions spécifiques apportées par chaque département à l'exposition (Mnam, Cci, Bpi et Ircam), . [DOSSIER DE PRESSE] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote 1992W022 113.


Archives, sources primaires

Organisation générale et conception, édition du catalogue, gestion budgétaire, accrochage, programmation de l'inauguration : correspondance, notes, liste des œuvres exposées (classement par pays, par artiste et par section de la manifestation), liste des œuvres interdites, 4 plans, bons de réception et d'état des œuvres, textes dactylographiés, copies des illustrations, liste nominative d'envoi de catalogue, liste d'invités au vernissage, listes des prêteurs, dossier de presse, 1 photographie noir et blanc, 2 planches contact), compte rendu de réunion, relevé de décision. (1977), service producteur : MNAM/SERVICE DES MANIFESTATIONS. [CORRESPONDANCE / DOSSIER DE PRESSE / FEUILLE DE PRET / LISTE / LISTE D'OEUVRES / LISTE NOMINATIVE / NOTE / PHOTOGRAPHIE / PLAN / TEXTE] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote 1992W022 113.
Correspondance et notes de service, liste et adresse de prêteurs (1977), service producteur : CCI/DIRECTION/ADMINSITRATION. [CORRESPONDANCE / NOTE / LISTE] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote 1994W033 111.
Paris-Berlin 1900-1933 : pages d’histoire - 12 émissions télévisées des archives de l’I.N.A. service producteur : Institut national de l’audiovisuel, Centre Georges Pompidou.. [DOCUMENT AUDIOVISUEL] Localisation : Bibliothèque Kandinsky sous la cote IN-4 18004.
Chaîne ANTENNE 2 (coproduction, collaboration) – 2 émissions de 52 minutes de durée. [DOCUMENT AUDIOVISUEL] Localisation : Archives du Centre Pompidou sous la cote 1992W022 113.
Photographies noir et blanc, diapositives [PHOTOGRAPHIE] Localisation : Bibliothèque Kandinsky sous la cote Expo CCI 1978 (boîtes n 27 et n 28).
Vues des salles. Photographe : Jacques Faujour. (1978), [REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE] Localisation : Bibliothèque Kandinsky sous la cote MUS 197819.1-369. Voir la ressource en ligne
Paris Berlin 1900 1933 [DIAPOS] (229 diapos (dont 12 vues de salles) : original couleur ; 24 x 36 mm + Photographies noir et blanc (reversement des expositions) [PHOTOGRAPHIE] Localisation : Bibliothèque Kandinsky sous la cote EX125.
Documents préparatoires et reproductions d'oeuvres. (1978), [REPORTAGE PHOTOGRAPHIQUE] Localisation : Bibliothèque Kandinsky sous la cote MUS 197819.DOC.


Bibliographie

Exposition Paris-Berlin, 13 juillet - 6 novembre 1978 , éd. Musée national d'art moderne, Centre Georges Pompidou, (1978). [REVUE DE PRESSE] Disponible à Bibliothèque Kandinsky sous la cote IN-4 10373.
DUFRÊNE, Bernadette, Art et mediatisation : le cas des grands expositions inaugurals du Centre Georges Pompidou (Paris-New York, Paris-Berlin, Paris-Moscou) , éd. Université Stendhal-Grenoble III, (1998). [THESE] Disponible à Bibliothèque Kandinsky sous la cote TH 288.
Clémence Imbert, Les accrochages de l’affiche dans Paris-Berlin et Paris-Moscou [ARTICLE DU CARNET DE RECHERCHE] Voir la ressource en ligne


Notes

  1. Tout au début, Paris-Berlin et Paris-Moscou étaient conçues comme une seule exposition. Finalement les responsables ont décidé de faire deux expositions séparées. Le 21 septembre 1977 elles étaient toujours en train d 'être conçues ensemble.
  2. Jean Milier, catalogue de l'exposition sous la cote EXPO 1978 10
  3. Pontus Hulten, catalogue de l'exposition sous la cote EXPO 1978 10
  4. W. Spies, catalogue de l'exposition sous la cote EXPO 1978 10
  5. Françoise Karshan-Essellier, catalogue de l'exposition Paris-New York (cote EXPO 1977 19)
  6. Sous la cote 1978 PARI 22 G.f.
  7. Selon l'addition des surfaces données; à savoir Mnam: 1310 m² ; Cci : 590 m²  ; Bpi : 370 m². Sur le document (cote archive 1992W022 113) la surface n'est pas spécifiée en tant que m², il n'y a aucune spécification de mesure
  8. illustration pour Peter Schlemihl d'Alberto von Chamisso
  9. illustration pour Peter Schlemihl d'Alberto von Chamisso
  10. illustration pour Peter Schlemihl d'Alberto von Chamisso
  11. Reproduit dans le Kunstblatt novembre 1922, n°11, p.496
  12. exposé au Musée Russe en 1927
  13. Reproduit dans Vytvarne umeni, N° 8-9, 1967
  14. reproduction faite par Martin L. Chalk
  15. reproduction faite par Martin L. Chalk, "reconstruction [?]" - identifié comme cela dans les documents
  16. pour l'exposition du Werkbund
  17. « Cette exposition développe le chapitre sur le Werkbund traité dans l'exposition Paris Berlin. A travers 70 panneaux photographiques, des textes des objets, des documents et des publications diverses sont présentés le développement et l'action de cet organisme de 1907 à 1930. L'exposition a été réalisé par le Musée de la Neue Sammlung de Munich. Elle a été présentée en 1976 à la Biennale de Venise. Elle est organisée au Centre Georges Pompidou par le CCI en collaboration avec le Goethe Institue. » cote archive 1992W022 113